Invisible, illisible, endeuillée: Madame de Lamartine en voyage en Orient

Abstract: 

L’unidimensionnalité de Marianne de Lamartine, établie dans les publications de son époux comme dans de multiples textes critiques, oblitère l’aspect subversif d’un personnage autrement plus complexe que ne l’énonce l’histoire officielle. Dans les écrits de Marianne, la rhétorique de la soumission qui semble d’abord la caractériser se double d’une complainte plus discrète, mais bien présente, celle des aléas de la supériorité féminine. Les pages de Madame de Lamartine révèlent par ailleurs que la femme du poète a exercé un contrôle déterminant sur des textes aujourd’hui canoniques. Cet article montre comment les séjours du couple en Orient ont cristallisé ce double rôle d’épouse et de collaboratrice. Invisible, illisible, endeuillée, Marianne a alors dû négocier un espace de travail et de créativité très particulier. Le voyage et la douleur l’ont menée à explorer des questions de représentation et de pouvoir, et à remettre subrepticement en cause l’autorité littéraire de son mari. (LS) (In French)

Author: 
Schreier, Lise.
Release Year:
Project MUSE: 
Volume: 
2008-2009 Fall-Winter; 37(1-2): 11-29.